Consentement d'utilisation des Cookies

Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. Rifiuto J'accepte

convito-erode-danza-salome-affreschi-lippi-cattedrale-prato
Partagez sur:

Cathédrale de S. Stefano Storia, arte e spiritualità si fondono nella magnificenza del Duomo di Prato

La cathédrale de S. Stefano se dresse sur la vaste piazza del Duomo et représente un splendide exemple d'architecture romaine-gothique de Prato.
L'usage de la bichromie est évident: alberese clair et marbre vert (serpentine), matériaux typiques de l'architecture de Prato jusqu'au XVème siècle. La façade actuelle, réalisée entre 1385 et 1457, fut superposée à la façade originale en style romane de Guidetto da Como, laissant entre elles deux un interstice qui, par le biais d'un escalier et d'un couloir situé au-dessus du portail, permet aujourd'hui encore de rejoindre la chaire de Donatello et Michelozzo (l'original est conservé au Musée de l'Œuvre du Dôme), utilisée pour exhiber la Ceinture sacrée de la Vierge, notamment lors de la commémoration solennelle du 8 septembre, quand se déroule aussi le cortège historique. Le portail central est surmonté d'une lunette raffinée en terre cuite émaillée représentant une Vierge à l'enfant et les Saints Stefano et Lorenzo, couronnés d'une série de chérubins d'Andrea della Robbia (1489). Le campanile, datant du début du XIIIème siècle, est particulièrement original: il fut achevé aux alentours de 1356 par l'ajout d'un clocher gothique à triple vitrage. L'intérieur conserve d'importantes fresques de Paolo Uccello (Chapelle de Notre Dame de l'Assomption) et de Filippo Lippi dans la Chapelle Majeure, le tabernacle de la Madonna dell'Olivo (Madone à l'Olivier) des frères Da Maiano (dans le transept de droite) ainsi que des œuvres de Robert Morris.
La Cappella della Sacra Cintola (Chapelle de la Sainte Ceinture), peinte en fresque par Agnolo Gaddi, abrite la précieuse relique mariale. La chapelle est protégée par une merveilleuse grille en bronze inspirée de motifs naturalistes et végétaux. La chaire intérieure, digne d'intérêt, située dans la nef centrale, en marbre blanc et en forme de calice, est l'œuvre d'artistes raffinés de la Renaissance parmi lesquels Pasquino da Montepulciano et Mino da Fiesole (1469-73).

Les fresques de Lippi

Les histoires de Saint-Étienne et Saint-Jean-Baptiste est un cycle de fresques dans la Chapelle Majeure de la Cathédrale de Prato, réalisé par Filippo Lippi et ses aides entre 1452 et 1465. Le travail a un rôle central dans la vie artistique de Lippi et dans l'évolution de l'art de la Renaissance en général.
A gauche, en regardant de la nef vers le maître-autel, on peut admirer les histoires de Saint-Étienne, auquel l'église est dédiée, ainsi que le saint patron de la ville; à droite, ceux de Saint Jean-Baptiste, protecteur de Florence. Les histoires des deux saints sont lues de haut en bas et ont des références spéculaires l'une dans l'autre. Dessous, à gauche, sont représentés les funérailles de Saint-Étienne, dans une ancienne basilique chrétienne, tandis que sur le mur opposé, une salle de séjour spectaculaire accueille la fête d'Hérode, avec l'élégante Danse de Salomé, et la livraison de la tête du Baptiste à Hérodiade. Sur le mur du fond, sur les côtés de la fenêtre en verre également conçus par Lippi, il y a deux Saints dans des niches peintes et deux scènes complémentaires aux histoires.

Un seul billet vous permet de visiter la Chapelle Majeure de la Cathédrale avec les fresques de Lippi et le Musée de l'Œuvre du Dôme

Info: https://www.museidiocesanidiprato.it/it/filippolippi/

L'incanto degli Affreschi di Lippi: una narrazione dipinta che tocca l'anima L'incanto degli Affreschi di Lippi: una narrazione dipinta che tocca l'anima

Nella suggestiva Cappella Maggiore del Duomo di Prato, prende vita un ciclo di affreschi straordinari, realizzati da Filippo Lippi e il suo talentuoso staff tra il 1452 e il 1465. Quest'opera riveste un ruolo fondamentale nell'arte di Lippi e nel panorama rinascimentale nel suo complesso.

A sinistra, guardando dalla navata verso l'altare maggiore, si aprono le Storie di Santo Stefano, dedicate al patrono della città, e a destra le Storie di San Giovanni Battista, protettore della vicina Firenze. Queste storie dei due santi si dipanano dall'alto verso il basso, intrecciandosi e riflettendosi l'una nell'altra con un sublime gioco di specchi. In basso, sulla parete sinistra, le Esequie di Santo Stefano prendono vita in una suggestiva basilica paleocristiana, mentre sulla parete opposta, uno scenografico salone ospita il Convito di Erode, con la sinuosa Danza di Salomè e la tragica consegna della testa del Battista ad Erodiade.

Sulla parete di fondo, incorniciate dalla maestosa vetrata, anch'essa disegnata dallo stesso Lippi, emergono due Santi all'interno di nicchie dipinte, mentre due scene complementari si rivelano ai lati delle storie principali.

Gli Affreschi di Lippi sono un autentico capolavoro, una sinfonia di colori e forme che rapisce lo sguardo e cattura l'immaginazione. Ogni dettaglio racconta una storia, ogni pennellata trasmette un'emozione profonda. Avvicinandoti, ti perderai nelle espressioni dei personaggi, nelle pieghe dei loro abiti, nei gesti carichi di significato, nella narrazione dipinta che ha segnato l'evoluzione dell'arte rinascimentale e che continua a incantare i cuori di coloro che la contemplano.

Per maggiori informazioni: https://www.museidiocesanidiprato.it/it/filippolippi/

Informations

  • Piazza del Duomo - Prato (PO)

  • Coût du billet: Entrée gratuite

  • Accessibilité pour les personnes handicapées: Oui

  • Téléphone: 0574 26234